Historique

Établi sur ces terrains en 1970 grâce à l’initiative de quelques visionnaires et d’amateurs d’armes de poing qui désiraient doter la région de la Mauricie d’infrastructures permettant l’entraînement au tir compétitif, le club a prospéré à une échelle modeste mais satisfaisante jusqu’au tournant des années ’90, lorsqu’un ensemble de mesures restrictives issues des nouvelles lois sur le contrôle des armes à feu, suite à la tragédie de l’École Polytechnique, est venu changer la donne pour la plupart des clubs de tir au Québec.
De nouvelles exigences très strictes au niveau des équipements et de l’homologation des champs de tir ont presque mis fin à la pratique du tir aux armes de poing sur ce club qui dépendait en grande partie de cette catégorie de tireurs pour sa survie.

Une fois encore, le dévouement de ses membres a permis au club de se recentrer et d’innover avec une solution sécuritaire moins coûteuse approuvée par les autorités, qui lui a donné les moyens de retrouver sa clientèle. Le travail bénévole d’un petit groupe d’acharnés a fait le reste.

Le passage, par le gouvernement du Québec, au mois de décembre 2007, de la loi C-9 plus connue sous le nom de loi Anastasia, vint resserrer encore les conditions d’exploitation des clubs de tir de la province. Mais étrangement, cette loi, en instaurant l’obligation pour tous les possesseurs d’armes à utilisation restreinte d’être membre en permanence d’un club de tir agréé, fit plus pour le financement des clubs que toute autre mesure. En forçant le regroupement, C-9 a permis aux clubs de se financer à un niveau leur permettant d’améliorer très sensiblement les équipements et les infrastructures d’accueil et de sécurité.

C’est ainsi qu’au long de ces années, nous avons pu nous rendre propriétaires des terrains du Club, remanier le chemin d’accès et l’aire de stationnement, reprendre complètement le terrain de tir aux armes longues avec un meilleur fond de terrain, un drainage amélioré, un mur de séparation et une butte de fond surélevée, remanier les deux postes de tir et améliorer le poste de tir aux armes restreintes.

L’année 2009 a vu le début des travaux qui menèrent en août 2011 à la complétion du pas de tir de compétition (14 postes) aux armes restreintes. 

Le 8 mai 2013, après un hiatus de plus d’une année dû à certaines exigences en rapport avec la mesure des niveaux de bruit et du contrôle des polluants (plomb), le club a finalement reçu du M.D.D.E.P (Ministère du Développement Durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs) son certificat d’autorisation dans le cadre de la loi sur la Qualité de l’Environnement et, quelques semaines plus tard, son agrément de la part du Service des Permis et Champs de Tir de la Sûreté du Québec.

La fin de l’année 2013 a également vu la construction d’une aire d’ateliers réservée aux activités des membres et des officiels du Club. La finition extérieure de cette bâtisse se poursuivra au printemps 2014 avec le lancement de la saison de tir.